Mangas divers

Venez interpréter un personnage de manga ou vous en créer un basé sur une série pour venir interragir avec d'autres personnages!!
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Un étrange goût de fer [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Atsuko Nelka
.~*//.: Humaine ~ Sadique ~ Seconde d'Emude :.\\*~.
avatar

Messages : 176
Points : 3259
Date d'inscription : 13/07/2010
Âge : 26
Localisation : Dans un cerisier

MessageSujet: Un étrange goût de fer [Terminé]   Sam 4 Sep - 13:47

Les derniers rayons de soleil avaient laissé place aux quelques lueursargentées de la lune. L'endroit n'avait rien de très accueillant, on pouvait même le qualifier de malfamé. Il n'y avait rien d'autre qu'un silence lourd et pesant. Seuls des bruits de pas vinrent le troubler. C'était Atsuko qui s'était autorisée une petite promenade nocturne. Elle marchait sous l'éclairage des réverbères. Elle observa pendant quelques instants les rails où la journée plusieurs trains passaient puis se focalisa sur un groupe de personnes qui se dissimulaient derrière un contenaire. Atsuko les avait tout de suite remarqué et les mystérieux inconnus ne semblaient pas apprécier sa présence. Seuls de rares inconscients et des dealers venaient par ici, c'était une première pour Atsuko mais voilà, c'était ici qu'Azuka lui avait donné rendez-vous. Pourquoi ? Là, elle n'en avait aucune idée. Nyu avait toujours aimé les lieux sombres qui récelait de mystères, elle aimait aussi les lieux déserts, peu fréquentés, un peu comme cette gare. Depuis combien de temps n'avait-elle pas revu sa chère petite Azuka ? Cela lui semblait être une éternité alorsque seulement deux mois s'étaient écoulés pendant son absence. Atsuko se mit à balayer à nouveau les lieux du regard et ce qu'elle vit ne lui plaisait guère.

Les jeunes qui étaient terrés près du contenaire commençèrent à s'approcher du banc où Atsuko était assise. Ils étaient encore loin mais d'ici moins de cinq minutes ils serraient sur elle. Elle porta machinalemnt sa main à la poche de son kimono, effleura les contours de ses éventails et croisa les jambes, attendant ses "agresseurs".
Elle ne dut pas attendre longtemps, peu de temps après les dealers étaient sur elle.

- Qu'est-ce que tu fais là, sale petite garce ?

Atsuko préféra ne pas relever l'insulte et trouvaqu'il était plus sage de garder le silence devant de tels gens. Elle observa celui qui semblait être le leader droit dans les yeux et lui lança un regard noir et lui cracha à la figure. La réaction de l'autre ne se fit pasattendre : il sortit un poignard et se jeta sur Atsuko. Cette dernière fut plus rapide et à peine avait-il esquissé un geste qu'elle avait déjà dégainé un de ses éventails et qu'elle menaçait de l'égorger vif. Les autres membres de la bande préférèrent prendre la fuite sans attendre leur reste. Atsuko resta donc seule avec l'homme. Elle égorgea de suite l'homme qu'elle tenait contre sa lame et poussa le corps contre le sol.Il heurta le sol dans un fracas. C'est alors qu'elle vit une silhouette. Elle la reconnut de suite : Azuka.

_____________________________


On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres enterrés sous leurs troncs.


Dernière édition par Atsuko Nelka le Ven 17 Sep - 13:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyu Tsunay

avatar

Messages : 12
Points : 3039
Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : Avec Son Gokû /PAN/

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Sam 4 Sep - 14:18

Nyu, Azuka, Nyu, Azuka, qui était derrière ce rendez-vous ? Et bien c'était moi, Azuka. Nyu elle est un peu ... enfin trop idiote pour donner des rendez-vous dans un endroit pareil. Je m'habilla. Je mis une fine robe blanche avec des hautes bottes noirs. Assez mal accordé comme look mais bon je m'en fichais totalement. Je marcha donc dans les rues. Je marcha un long moment, puis j'arriva enfin au point de rendez-vous. Je vis des trains passés. Ils roulaient tellement vite, que cela soulevait ma robe, mais bon c'était pas le premier de mes soucis. Donc j'observa la gars et je vis des hommes, ils allèrent près de mon Atsuko. Je l'entendus les hommes criés.

- Qu'est-ce que tu fais là, sale petite garce ?

Je l'observa, elle ne vit rien du tout. L'homme lui sauta dessus et elle l'égorgea. Les autres hommes commençairent à courir envers ma direction. Je les découpa un par un et ils mourirent tous, sans aucune exeption. Je fis attention à ne pas salir ma robe en soie et ils étaient tous à mes pieds. Il y avait une grosse flaque de sang par terre. Je détruit aussi les caméras de surveillance. Il y avait des taches de sang sur mon visage, je les retira et partit voir la petite tueuse à gage.

- Coucou ... toi ...

Je lui parla d'un ton provocateur mais assez enfantin. J'étais près d'elle. Elle était un peu plus loin du corp de l'homme. C'était ... jolie ? marrant ? Aucune idée, mais bon je parie qu'elle a tué cette homme avec ces fameux éventails. Et cela ne m'étonnerais pas ... Après tout elle tus souvent avec sa. M'enfin passons, je me demande comment sera sa réaction après m'avoir vus. Après tout je sais bien qu'elle saura qui a tuer le reste des hommes en fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Nelka
.~*//.: Humaine ~ Sadique ~ Seconde d'Emude :.\\*~.
avatar

Messages : 176
Points : 3259
Date d'inscription : 13/07/2010
Âge : 26
Localisation : Dans un cerisier

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Sam 4 Sep - 14:44

Atsuko contempla pendant quelques instants l'homme qui gisait mort sur le sol pavé de goudron. Elle s'amusa à lui cracher à nouveau dessus, bien que l'homme en question n'était plus qu'un simple cadavre, encore chaud. Puis, pour s'amuser, elle donna un coup de pied à l'homme dont elle venait de tuer de sang froid. C'est alors qu'elle entendit une voix.Cela faisait longtemps qu'elle l'avait entendue pourtant elle savait que seule une personne pouvait parler d'une intonation aussi froide et simple à la fois. Elle tourna la tête c'est alors qu'elle la vit : Azuka. Il n'y avait aucun doute là-dessus, c'était bel et bien Azuka qui avait le contrôle, et non cette petite peste de Nyu. Peste dont Atsuko avait horreur. Seule Azuka arborait ce regard glacial et noir, seule Azuka pouvait n'éprouver aucune appréhension à l'idée de tuer car il paraissait évident à Atsuko qu'Azuka avait achevé les hommes en fuite. Elle était certaine que si elles allaent se promener dans la direction opposé, elle tomberait sur des cadavres.

- Coucou ... toi ...

Azuka était enfin toute proche d'Atsuko. Il n'y avait plus aucun douyte : Azuka avait tué avant de venir ici, son visage en témoignait, ainsi que ses habits. Azuka adressa un timide sourire et sans attendre, Atsuko se jeta dans les bras de l'autre. Cela faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avait pas vu, elle lui avait tant manqué. Elle était sa soeur de coeur, comme elle aimait l'appeler.

- Alors Azuka ? Comment vas-tu ? Et pourquoi tant de mystères ? Pourquoi voulais-tu absolument me voir ? Cela avait tellement l'air urgent ! Et pourquoi ici plutôt qu'ailleurs ? On aurait tout aussi bien pu discuter dans un endroit tranquille, non ?

Atsuko avait tant de questions à poser à Azuka et si peu de temps. En effet, cette dernière voyageait un peu partout à travers le monde, travaillant pour différentes personnes en leur éxécutant différents boulots tels que de tuer ou de kidnapper. Des boulots bien peu différents de ceux d'Atsuko, quand on y réfléchissait bien.

_____________________________


On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres enterrés sous leurs troncs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyu Tsunay

avatar

Messages : 12
Points : 3039
Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : Avec Son Gokû /PAN/

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Dim 5 Sep - 12:50

"Coucou", ha ! C'est vraiment stupide de dire sa après le long moment qui nous séparait. C'est vrai que ce n'ai pas logique, mais bon pour moi c'est comme sa, comme si je la voyait tous les jours ! M'enfin bon, après mon petit sourire, elle se jeta dans mes bras. Elle me tenus, et moi je posa une main sur sa tête et l'autre il n'alla nul part. Elle était dans mes bras, heureuse ! Heureuse de me voir . . . Atsuko . . . . Ma Atsuko ! La seule qui me comprend et qui m'aime comme je suis, ma soeur de soeur, ma confidante . . . Ma seule est unique famille ! Je l'avais dans mes bras, j'étais si heureuse, que je lui afficha un petit sourire sincère. La seul et unique personne qui peut voir ce sourire c'est ma Atsuko que j'ai avec moi . . .

- Alors Azuka ? Comment vas-tu ? Et pourquoi tant de mystères ? Pourquoi voulais-tu absolument me voir ? Cela avait tellement l'air urgent ! Et pourquoi ici plutôt qu'ailleurs ? On aurait tout aussi bien pu discuter dans un endroit tranquille, non ?
- Néé ! T'en a beaucoup de questions dit moi ma petite !

J'aime beaucoup me payer sa tête, en l'insultant de "petite", en encore d"Asticot" m'enfin c'est marrant car cela l'énerve beaucoup et quand elle s'énerve c'est marrant. Je l'insulte aussi de "Naine" des fois et elle s'énerve, m'enfin bon c'est normal, elle est compléxée par sa taille la pauvre. Moi je suis un peu plus grande qu'elle, mais pas beaucoup non plus, je ne suis pas un manquennin qui fait deux mètres de hauteurs. M'enfin bon passons, elle m'a manquée, ma Atsuko . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Nelka
.~*//.: Humaine ~ Sadique ~ Seconde d'Emude :.\\*~.
avatar

Messages : 176
Points : 3259
Date d'inscription : 13/07/2010
Âge : 26
Localisation : Dans un cerisier

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Dim 5 Sep - 14:28

Atsuko enlaça davantage Azuka et put admirer un sourire sur son visage. Il était rare de voir Nyu sourire, Atsuko faisait partie des rares à avoir pu un jour voir le visage de Azuka reflétait autre chose que de la haine ou de la tristesse. Elle se demandait même si elle n'était pas la seule à avoir eu ce privilège. Oui car malheureusement on pouvait bel et bien parler de "privilège", aucun autre mot ne pouvait convenir à part celui-ci. Atsuko dessera l'étreinte.

- Néé ! T'en a beaucoup de questions dit moi ma petite !

Disons le tout de suite, Atsuko avait horreur de ce surnom : petite. Elle se sentait rabaissée, de plus notre assassin était complexée par sa taille. Et Azuka, même plus jeune qu'elle, avait bien quelques centimètres de plus qu'Atsuko, cela avait le don de l'énerver. Mais Atsuko préféra ne pas relever l'adjectif, elle venait de retrouver son amie, ce n'était pas pour s'en prendre à elle.

- Tu ne m'as toujours pas répondu, Azuka ! Tu sais pourtant bien que ma patience a des limites ! Alors s'il te plaît, dis-moi pourquoi tu as décidé de me donner rendez-vous ici ! Ce n'était tout de même pas pour que l'on s'amuse à tuer desgens ! Si ?

Il était vrai qu'Atsuko n'était pas de nature patiente, elle faisait partie de ces gens qui voulaient tout, tout de suite. Elle se doutait bien qu'Azuka avait quelque chose derrière la tête, mais quoi ? Mystère !
Atsuko commença à faire les cent pas, tournant autour d'Azuka. Elle savait que cette dernière avait horreur de ça, cela lui donnait le tournis.

_____________________________


On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres enterrés sous leurs troncs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyu Tsunay

avatar

Messages : 12
Points : 3039
Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : Avec Son Gokû /PAN/

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Mer 8 Sep - 10:51

- Tu ne m'as toujours pas répondu, Azuka ! Tu sais pourtant bien que ma patience a des limites ! Alors s'il te plaît, dis-moi pourquoi tu as décidé de me donner rendez-vous ici ! Ce n'était tout de même pas pour que l'on s'amuse à tuer desgens ! Si ?


Je leva les yeux en l'air, puis elle commença à tourné. Elle tourna, elle tourna puis j'arrêta de marché, car j'avais le tournis. Déjà que je n'étais pas en super santé, et puis il y a Atsuko qui en rajoute en me donnant le tournis . . . . Super . . . Je partis m'assoir sur un banc et je fis signa à Atsuko de s'assoir près de moi.

- Ecoute, j'ai un plan qui nous rapportera une fortune !


C'est vrai, je suis fauchée alors autant nous mettre a deux pour avoir cette argent. C'est un vieu qui vie assez loin d'ici alors le trajet sera long, et puis elle m'a manquée ma Atsuko. Mais bon l'important c'est le plan ! Il est vrai que moi toute seule, je peux le faire mais bon je pense qu'Atsuko aussi a besoin d'argent, donc bon comme cette homme est un hommes les plus riches du monde, on pourra tout partager, et en plus on passera un super moment ensemble.

- Il s'apelle Kikuko, c'est un vieu de 80 ans enfin un prêtre quoi ! C'est l'un des hommes les plus riches du monde et bon je suis un peu fauchée. Donc tu vois bien se que je veux faire ? Il habite assez loin, donc le trajet sera long mais bon on le fera et bien sur on partagera l'argent entre nous deux, sa te va ? Si tu n'es pas d'accord je le ferais seule, je te préviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Nelka
.~*//.: Humaine ~ Sadique ~ Seconde d'Emude :.\\*~.
avatar

Messages : 176
Points : 3259
Date d'inscription : 13/07/2010
Âge : 26
Localisation : Dans un cerisier

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Mer 8 Sep - 14:12

Atsuko tourna encore pendant quelques temps autour d'Azuka puis elle vit du coin de l'oeil que cette dernière était partit s'asseoir sur un banc, le même banc sur lequel Atsuko avait attendu Azuka quelques minutes plus tôt. Azuka lui fit signe de la rejoindre alors elle vint près d'elle puis s'assit sur les quelques planches qui constituaient le banc.

- Ecoute, j'ai un plan qui nous rapportera une fortune !

Une fortune ? Comme toutes les personnes sensées, Atsuko était attirée par l'argent, elle ne vouait pas un culte à ce métal blanc mais l'appréciait à sa juste valeur. Grâce à l'argent, bon nombre de nos rêves étaient accessibles, cerftes l'argent ne fait pas le bonheur, mais elle y contribue quand même. Même un peu. Atsuko se mit doncà regarder Azuka avec plus d'insistance, plus d'attention aussi. Elle était totalement captivée par ce qu'Azuka se préparait à dire, elle se préparait à ne pas perdre une miette de son discours, quitte à en boire ses paroles.

- Il s'apelle Kikuko, c'est un vieu de 80 ans enfin un prêtre quoi ! C'est l'un des hommes les plus riches du monde et bon je suis un peu fauchée. Donc tu vois bien se que je veux faire ? Il habite assez loin, donc le trajet sera long mais bon on le fera et bien sur on partagera l'argent entre nous deux, sa te va ? Si tu n'es pas d'accord je le ferais seule, je te préviens !

S'attaquer à un prêtre ? Atsuko n'était pas pratiquante et elle ne croyait qu'en un seul dieu : le Roi des Démons. Elle ne respectait que cette divinité, la prier de temps en temps, c'était sa religion rien qu'à elle, elle ne suivait que ses propres règles et n'obéissait à personne d'autre, de plus elle n'avait aucun compte à rendre.
Atsuko était surprise par ce que venait de dire Azuka. Fauchée ? Elle ? Avait-elle rêvé ces paroles ou sortiaent-elles réellement de la bouche de sa meilleure amie ? Atsuko était une des rares à connaitre l'un des secrets dont Azuka avait honte : elle était une fille de riches alors l'endre dire qu'elle avait des problèmes concernant ses fins de mois lui arracha un bref petit rire sonore qu'elle ne dissimula pas devant sa meilleure amie.

- Tu rigoles j'espère ? Toi avoir des problèmes d'argent ? Tu es aussi riche que Crésus ! Mais l'offre est plutôt alléchante et je ne te cacherais pas que moi non plus j'ai besoin d'argent. Je suis partante. Donne moi juster toutes les coordonnées et lesdétailes de la mission.

_____________________________


On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres enterrés sous leurs troncs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyu Tsunay

avatar

Messages : 12
Points : 3039
Date d'inscription : 01/09/2010
Localisation : Avec Son Gokû /PAN/

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Ven 10 Sep - 15:04

- Tu rigoles j'espère ? Toi avoir des problèmes d'argent ? Tu es aussi riche que Crésus ! Mais l'offre est plutôt alléchante et je ne te cacherais pas que moi non plus j'ai besoin d'argent. Je suis partante. Donne moi juster toutes les coordonnées et les détailes de la mission.
- Moi ? Riche ? Tu rigole ? Tu crois que ma famille me verse un sou ? T'es sérieuse là ? Rêve pas, c'est pas parce que je suis riche héritière que j'ai de l'argent !

C'est vrai que je peux avoir la somme d'argent que je veux, mais je n'utilise pas cette argent, pourquoi ? Car je l'a leurs laisse. Je suis riche, tellement riche, que travailler serait une perte de temps ! Mais bon, je ne l'utilise pas, c'est tout ! Et ne me posez pas de question, ok ? Elle était donc assis près de moi. J'approcha mon visage du siens. Je commença à jouer avec ces mèches de cheveux.

- Et bien, j'ai deux billets de train, on y va demain matin à l'aube. Et tu connais la suite !

J'arrêta de jouer avec ces cheveux, et lui tendit les billets. Un moment, un métro passa et nos cheveux volèrent. Il restèrent un moment dans les airs puis retombairent. Je l'observa sérieusement. J'attendis sa réponse, mais je suis sur qu'elle va prendre le billet puis elle partira, ou elle m'en demandera plus sur la "mission".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Nelka
.~*//.: Humaine ~ Sadique ~ Seconde d'Emude :.\\*~.
avatar

Messages : 176
Points : 3259
Date d'inscription : 13/07/2010
Âge : 26
Localisation : Dans un cerisier

MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   Dim 12 Sep - 10:44

- Moi ? Riche ? Tu rigole ? Tu crois que ma famille me verse un sou ? T'es sérieuse là ? Rêve pas, c'est pas parce que je suis riche héritière que j'ai de l'argent !
- Ok, ok. Pas la peine de t'énerver. Moi j'disais ça, j'disais rien. C'est à croire que tu n'as pas changé, tu détestes toujours autant ta famille !

Détester ? Oh ce mot était bien faible comparé à ce que devait éprouver Azuka. Pourquoi même devrait-elle éprouver la moindre chose pour sa famille ? Ces êtres s'étaient servis d'elle comme rat de laboratoire, comme cobaye pour des expériences scientifiques utopique et forfuite.
Azuka commença à jouer avec les mèches de cheveux blancs platines d'Atsuko, les tortillant du bout de ses doigts.

- Et bien, j'ai deux billets de train, on y va demain matin à l'aube. Et tu connais la suite !

"La suite" ? C'est à crorie qu'Azuka n'arrivait même plus à prononcer ce simple mot. Etait-ce difficile de dire qu'elles allaient toutes deux tuer un pauvre bougre ? Azuka était pourtant habituée à cet acte, alors pourquoi ne voulait-elle pas le dire ?
Atsuko prit les billets de train des mains d'Azuka, lzes observa pendant quelques secondes puis les rangea dans la poche de son kimono et dit :

- On s'verra demain matin.

Puis Atsuko se leva du banc et s'éloigna.

_____________________________


On dit que les plus beaux cerisiers tirent la couleur de leurs fleurs du sang des cadavres enterrés sous leurs troncs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un étrange goût de fer [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un étrange goût de fer [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas divers :: //** Emude City **\\ :: Naka-ku :: Gare-
Sauter vers: